Le site actu.fr met Au Boulot à l’honneur !

Dans le Lauragais, l’agence d’emploi Au Boulot à Labège cherche à attirer les demandeurs d’emploi au sud-est de Toulouse où certains secteurs d’activité recrutent.

Retrouvez toutes nos offres d'emploi le mercredi dans l'Eveil normand

L’agence Au Boulot de Labège recherche des candidats au sud-est de Toulouse. (©photo d’illustration Adobe Stock)
 

Installée depuis 2016 à Labège, près de Toulouse, l’agence d’emploi Au Boulot organise un job dating le jeudi 5 novembre 2020 à l’espace emploi formation du Sicoval. Inutile de se précipiter pour s’inscrire, le rendez-vous est déjà complet car limité à 30 personnes (réparties dans plusieurs salles) au vu des mesures sanitaires en cours.

Il est toutefois intéressant de se pencher sur les raisons de l’organisation d’un tel événement. Contactée par la rédaction, la responsable de l’agence explique :

« Quand je suis arrivé dans cette agence, j’ai été surprise de ne pas voir plus candidats du Sicoval… On a des personnes de Toulouse et même du nord toulousain. Il y a du travail sur le secteur de Labège, c’est pour ça que j’ai voulu organiser un job dating avec le Sicoval. »

Sylvie Petit
Responsable de l’agence Au Boulot de Labège

Des emplois dans le bâtiment

Pourtant, l’agence de Labège ne manque pas de propositions, notamment dans le secteur du bâtiment. Mais Sylvie Petit et son équipe peinent à trouver certains profils : charpentier, plaquiste, électricien

« C’est très compliqué alors que les chantiers sont disséminés partout. Il y en a beaucoup en cours notamment à Castanet-Tolosan ou Saint-Orens. »

Plusieurs secteurs d’activité

L’agence d’emploi recrute dans plusieurs secteurs d’activité : construction et BTP, bureau d’études ingénierie et industrie, logistique, comptabilité, gestion, finances, juridique et ressources humaines, commercial et digital.

Si le siège d’Au Boulot se trouve à Labège, des antennes sont ouvertes à Auterive, Blagnac, Cazères, Agen et Mérignac.

Lien vers l’article : https://actu.fr/occitanie/labege_31254/lauragais-cette-agence-cherche-a-recruter-les-demandeurs-d-emploi-du-sud-est-de-toulouse_37080149.html

Au Boulot s’installe aussi à Blagnac !

Spécialisés aujourd’hui dans les secteurs des services, de l’immobilier, du commerce, de l’industrie, de la métallurgie, de l’ingénierie, du BTP et de l’aéronautique, nous sélectionnons pour vous vos futurs collaborateurs et collaboratrices dans tous ces domaines en fonction de vos besoins en contrat CDI, CDD, ou mission intérimaire.

Vous souhaitez échanger sur vos besoins en recrutements ?

Nous sommes à votre écoute du lundi au vendredi de 09 :00-12 :00 et de 14 :00 à 18 :00.

Au Boulot Blagnac, 5 avenue Albert Durand, Bâtiment 1, au 3ème étage, 31700 BLAGNAC

05 32 53 67 76 ou par email à blagnac@au-boulot.com

N’hésitez pas à prendre quelques minutes pour visiter notre site internet et découvrir l’actualité de nos postes ouverts sur www.au-boulot.com

Au Boulot toujours proche de vous

Pour vous, quelle qualité est indispensable à la réussite d’un bon recrutement, tant pour le candidat que pour l’entreprise ? Des outils 100% digitaux ? Des entretiens à distances ? Un gain de temps permanent ?

Et bien non c’est la proximité ❗ ?

Depuis toujours, Au Boulot privilégie le contact et les rencontres. Même en cette période, toutes nos agences ont adopté un protocole sanitaire strict, ce qui nous permet de continuer de vous rencontrer, d’échanger en face à face, et cela ne nous retire en rien le plaisir de vous voir.

Chez Au Boulot, on transgresse la barrière du 100% numérique et on garde en tête l’idée que le contact humain reste au centre de tout. Cet investissement se traduit par un prix juste en adéquation avec la qualité de nos recrutements et du service rendu à toutes les entreprises qui aujourd’hui plus que jamais on besoin de nous et nous font confiance ❗

Vous souhaitez échanger sur vos besoins en recrutements ? Venez nous rencontrer  ❗

Vous ne souhaitez pas vous déplacer ? Pas de problème, si vous ne venez pas à Au Boulot, Au Boulot viendra à vous ❗ ?

www.au-boulot.com

Labège, Auterive, Mérignac, Cazères, Agen et Blagnac

Les fiches conseils par métier !

33 FICHES CONSEILS MÉTIERS DU MINISTÈRE DU TRAVAIL

Mises à jour au 29/04/2020

Problématiques communes à tous les métiers

Fiche « Gestion des locaux communs et vestiaires » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail dans l’intérim » | Télécharger la fiche

Agriculture, élevage, agroalimentaire, jardins et espaces verts

Fiche « Travail dans le maraîchage » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail circuit court – amap – vente à la ferme » | Télécharger la fiche
Fiche « Activités agricoles » | Télécharger la fiche
Fiche « Chantiers de travaux agricoles » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail saisonnier » | Télécharger la fiche
Fiche « Activité viticole et/ou de vinification » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail dans la conchyliculture et la mytiliculture » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail en cabinet vétérinaire » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail filière cheval » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail dans l’élevage » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail en abattoir » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail sur un chantier de jardins ou d’espaces verts »
|Télécharger la fiche

Commerce de détail, restauration, hôtellerie

Fiche « Travail en boucherie, charcuterie, traiteur » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail en drive » |Télécharger la fiche
Fiche « Travail en caisse » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail dans un commerce de détail » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail en boulangerie » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail dans la restauration collective ou la vente à emporter » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail dans l’hôtellerie » | Télécharger la fiche
Fiche « Réceptionniste ou veilleur de nuit  » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail en animalerie » | Télécharger la fiche

 Propreté, réparation, maintenance

Fiche « Prestataire d’entretien de locaux » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail dans la collecte des ordures ménagères (OM) » | Télécharger la fiche
Fiche « Employé de centre de tri ou d’incinération  » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail dans la blanchisserie industrielle » | Télécharger la fiche
Fiche « Agent de maintenance » | Télécharger la fiche
Fiche « Location de matériel et d’engins  » | Télécharger la fiche
Fiche « Plombier – Installateur sanitaire » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail dans le dépannage – Intervention à domicile » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail dans une station service » | Télécharger la fiche
Fiche « Travail dans un garage » | Télécharger la fiche

 Industrie, production

Fiche « Personnels de bureau rattachés à la production » | Télécharger la fiche
Fiche « Bureaux de contrôle, de vérification, de diagnostic » | Télécharger la fiche

 Transports, logistique

Fiche « Préparateur de commande dans un entrepôt logistique » | Télécharger la fiche
Fiche « Chauffeur Livreur » | Télécharger la fiche
Fiche « Taxi ou conducteur de VTC » | Télécharger la fiche

 Autres services

Fiche « Aide à domicile » | Télécharger la fiche
Fiche « Conseiller clientèle et/ou personnel d’accueil dans le secteur de la banque » | Télécharger la fiche
Fiche « Opérateur en centre d’appels » | Télécharger la fiche
Fiche « Agent de sécurité » | Télécharger la fiche
Fiche « Agent funéraire » | Télécharger la fiche

GUIDES DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES

Guides plan de continuité de l’activité économique et bonnes pratiques face au Covid 19 édités par les organisations professionnelles.

Transports, logistique

Guide des bonnes pratiques entreprises et des salariés du transport routier de marchandises et des prestations logistiques | Télécharger le document

Bonnes pratiques à destination des employeurs et salariés des entreprises de transport de fonds et traitement de valeurs pour prévenir la propagation du COVID 19 | Télécharger le document

BTP, construction, matériaux

Guide de préconisations de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de la construction en période d’épidémie de coronavirus COVID-19 | Télécharger le document

Guide Plan continuité activité – Entreprise et industrie de la filière bois Télécharger le document

Guide de bonnes pratiques sanitaires et continuité de l’activité tuiles et briques Télécharger le document

Guide des précautions sanitaires carrières transformation de pierre de taille Télécharger le document

Guide de bonnes pratiques sanitaires et continuité activité industries extraction et transformation gypse anhydrite minéraux industriels chaux plâtre Télécharger le document

Guide des précautions sanitaires et continuité activité mortiers industriels adjuvants agents de démoulage et produits de cure | Télécharger le document

Guide de bonnes pratiques santé et la sécurité des salariés béton recommandations du SNBPE et du SNPB pendant l’épidémie du coronavirus | Télécharger le document

Le télétravail – 9 Conseils à retenir

#1 Aménagez un espace de travail

Votre bureau est désormais à la maison mais cela ne signifie pas que vous devez travailler dans votre canapé ou votre lit. Créez un espace dédié au travail où vous serez confortablement installé avec votre ordinateur, votre téléphone et vos documents. Vous allez y passer plusieurs heures par jour et nous vous recommandons de bien faire la distinction entre cet espace et votre espace de vie.

#2 Habillez-vous

Vous ne vous rendriez pas à votre bureau en pyjama et en chaussons ? Vous avez beau travailler à la maison, préparez-vous comme à l’habitude. On peut être vite tenté par le confort de la maison mais maintenir une bonne hygiène de vie aura un effet positif sur votre moral et celui de vos proches.

#3 Fixez-vous des horaires de travail et respectez-les

En travaillant chez soi, il peut être difficile de distinguer son espace de travail de son espace personnel. C’est pourquoi il est important de respecter vos horaires de travail habituels et de vous y tenir pour vous aider à séparer votre vie professionnelle de votre vie privée. Prenez également le temps lors de votre pause déjeuner. Éteignez votre ordinateur, mettez de côté votre téléphone et savourez votre repas !

#4 Organisez votre travail

Pour vous aider à télétravailler au mieux, organisez vos tâches avec l’aide de votre responsable. Pour celles et ceux qui travaillent en binôme par exemple, mettez-vous d’accord avec vos collègues sur une manière de gérer les dossiers qui vous conviendrait à toutes et tous.

 

#5 Ne négligez pas les pauses

Vos collègues ne sont pas à vos côtés pour vos pauses café/thé habituelles ? Ne négligez pas pour autant vos temps de pause. Il est recommandé de bouger, reposer ses yeux de son écran, etc.

#6 Maintenez le contact avec vos collègues

Il y a bien sûr les mails et le téléphone mais pas seulement ! Organisez des visioconférences pour vos réunions, échangez sur des espaces dédiés au coworking en ligne. Lorsque vous échangez par voie écrite, prenez soin d’y mettre les formes et d’apporter de la bienveillance à vos échanges car la conversation non-verbale ne met pas les mêmes formes que le contact humain.

#7 Aérez-vous l’esprit

Les mesures de confinement annoncées par le Président de la République ont limité nos déplacements et sorties pour combattre la propagation du nouveau coronavirus et il est important de bien les respecter. Profitez de rester chez vous pour notamment (re)lire des livres, (re)voir des films et séries. Dans le contexte exceptionnel que nous vivons actuellement, plusieurs contenus (médias, vidéothèques, etc.) sont en accès libre, profitez-en !

#8 Pour les parents : comment télétravailler avec ses enfants ?

La situation de confinement et la fermeture des établissements scolaires, ainsi que les règles de distanciation sociale à respecter, vous contraignent à travailler avec vos enfants à vos côtés. Si ces derniers sont suffisamment grands, rappelez-leur les règles : c’est comme si vous étiez au bureau, ils devront éviter de vous déranger sur vos heures de travail mais vous restez bien entendu disponible en cas de besoin. S’ils sont en bas âge, la situation pourra s’avérer plus compliquée à gérer même si vous pourrez vous dégager du temps pendant la sieste des petits ou si l’un des deux parents ou les grands frères/grandes sœurs sont disponibles pour les faire jouer par exemple. N’hésitez pas à le faire savoir à votre responsable et vos collègues qui pourront alors comprendre si vous êtes un peu moins réactif qu’à l’ordinaire.

#9 Veillez les uns sur les autres

Le télétravail est vécu différemment selon les personnes. Pour certains, travailler seul à distance ne sera pas problématique, pour d’autres le télétravail et l’idée d’isolement qu’il occasionne est plus difficile. C’est pourquoi nous vous invitons à rester attentifs envers vos collègues et à signaler tout signe inquiétant à votre responsable. Soutenez-vous les uns les autres dans cette période particulière de confinement. Prenez soin de vous et de vos proches.

Intérimaires nous sommes à vos côtés !

–          Je suis déjà inscrit à Pôle Emploi et j’ai des droits au chômage :

Je percevrais donc l’allocation d’aide de retour à l’emploi (ARE) ou l’allocation de solidarité spécifique (ASS) après actualisation de mon dossier.
L’actualisation se fait en ligne sur pole-emploi.fr, via l’appli « Mon espace » ou par téléphone au 3949. Elle s’effectue entre le 28 du mois en cours et le 15 du mois suivant.

–          Je ne suis pas inscrit à Pôle Emploi mais j’ai assez d’heures travaillées pour bénéficier d’une allocation :

L’inscription à Pôle emploi se fait en ligne, sur pole-emploi.fr. Une assistance téléphonique au 3949 est à la disposition des demandeurs d’emplois pour les aider.

–          Je ne suis pas inscrit à Pôle Emploi et je n’ai pas assez d’heures travaillées pour bénéficier d’une allocation :

J’appelle le 3949 pour faire un point avec un conseiller et voir si des solutions peuvent se mettre en place.

–          Je suis demandeur d’emploi en fin de droit :

Le Gouvernement a décidé de la prolongation des droits à l’allocation d’aide de retour à l’emploi (ARE) et à l’allocation de solidarité spécifique (ASS) pour les demandeurs d’emplois arrivant en fin de droit après le 1er mars et pendant la période de confinement.
Le versement de l’ARE et de l’ASS sera prolongé jusqu’à la fin de cette période de confinement. Cette indemnisation supplémentaire ne viendra pas réduire les éventuels droits à venir.
L’allongement se fera de manière automatique de la part de Pôle emploi et sera effectif pour les paiements intervenant à compter de début avril. Néanmoins, comme chaque mois, les demandeurs d’emploi devront s’actualiser et déclarer qu’ils sont toujours à la recherche d’un emploi, malgré la mesure de confinement.

Comment gérer le Coronavirus !

Comment protéger son entourage si nous sommes contaminés et/ou se protéger des contaminations de coronavirus ?

Se laver les mainsrester à plus d’un mètre d’une personne qui présenterait des symptômes, éternuer ou tousser dans son coudeéviter de se serrer la main et de s’embrasseraérer les locaux, jeter les mouchoirs usagés.

Par ailleurs, les masques et les gels hydroalcooliques n’ont qu’une efficacité relative pour éviter les contaminations et nettoyer. Vous pouvez porter vos lunettes le cas échéant, qui forment également barrière pour vos yeux contre les projections.

Connaître et relativiser la dangerosité du coronavirus par rapport à la grippe habituelle

Sources : informations issues début 2020 de l’Organisation Mondiale de la Santé, du Centre national de référence virus des infections respiratoires, ainsi que de l’Institut Pasteur

En ce début d’année 2020, 80% des personnes contaminée traversent la maladie du coronavirus sans problème, 14% présentent une pneumonie avec essoufflement, 6% sont dans un état grave et 2 à 3% décèdent (contre 0,2% pour la grippe, environs 10 fois moins mortelle).


Les symptômes du coronavirus sont fièvre, courbatures, fatigue généralisée, toux, essoufflement. La grippe touche plutôt les enfants et les personnes âgées, alors que le coronavirus touche moins les enfants et plus les 30 à 60 ans. [1]
La durée d’incubation (temps entre contamination et symptômes) est plus long que la grippe (6 à 12 jours et parfois plus pour le coronavirus, au lieu 2 jours généralement pour la grippe).

La virulence de contagion du coronavirus est un peu supérieure à la grippe (1,5 à 2 fois plus importante), mais 4 à 6 fois moins que la rougeole par exemple.

Source : recommandations Organisation Mondiale de la Santé

Choisir votre employeur !

Définissez le travail qui vous rendrait heureux

Quelles sont vos valeurs, les principes qui guident vos actions et vos décisions? Quelle place occupe la carrière dans votre vie? Qu’est-ce qui vous amène à considérer que votre travail a du sens? Quel milieu d’emploi assure votre épanouissement et votre bien-être? Quel équilibre désirez-vous maintenir entre votre vie personnelle et professionnelle?

En tenant compte de vos réponses, listez ce que vous aimez ou vous démotive dans votre emploi actuel et ceux précédemment occupés.

Ciblez des employeurs

N’envoyez pas votre CV au hasard et en analysant les offres d’emploi, portez plus attention à l’employeur qu’aux caractéristiques du poste. Même si l’emploi fait rêver, vous risquez le désenchantement si l’organisation ne partage pas vos valeurs. Soyez proactif en ciblant des entreprises pour lesquelles vous aimeriez travailler. À cet effet, utilisez un outil comme Great Place To Work qui publie une liste des meilleurs employeurs dans différents pays.

Choisissez votre patron et non le poste

Par ordre, intéressez-vous à votre patron potentiel, à la culture de l’entreprise et, seulement après, aux caractéristiques du poste convoité. En fait, le plus important est de vous assurer d’avoir un supérieur que vous allez respecter. Il est démontré que les employés ne quittent pas leur emploi ou l’entreprise, mais leur supérieur immédiat. En effet, plus de 70% des gens donnent leur supérieur comme raison de leur démission.

Un bon patron n’est pas simplement un décideur qui connaît son affaire et délègue. C’est un enseignant et un mentor vous faisant découvrir vos forces et vos faiblesses. Il est un leader transformationnel qui vous encourage et donne les ressources nécessaires pour non seulement développer votre confiance, mais la transformer en résultats tangibles. Ainsi, les verbes mettre en œuvre et diriger trôneront dans votre curriculum vitae au lieu d’assister et maintenir.

Attardez-vous aussi à la culture organisationnelle et réfléchissez bien avant d’aller à l’encontre de vos convictions. Vos valeurs doivent être en phase avec celles de l’entreprise, qu’il s’agisse de : mission sociale, environnement, conciliation travail-famille, qualité des produits, transparence, intégrité, respect de la clientèle, etc. Si ce n’est pas le cas, vous risquez d’en pâtir, même si vous avez un poste super intéressant.

En fonction de la justesse de votre évaluation de ces 2 éléments, vous vous retrouverez dans l’une des 3 situations suivantes :

1. Un mauvais patron dans une mauvaise entreprise vous frustrera et démobilisera
2. Un bon patron dans une mauvaise entreprise vous consolera temporairement
3. Un bon patron dans une bonne entreprise libérera votre plein potentiel

Identifiez ce que sera votre réalité de travail

Utilisez plusieurs sources d’information pour cerner votre potentielle réalité de travail. Premièrement, l’entrevue durant laquelle il ne faut pas hésiter à poser des questions. De plus, sollicitez toujours des exemples concrets de ce que les interviewers avancent ou vous font miroiter. Soyez de votre côté transparent en affichant vos valeurs, passions et rêves, demandant comment l’entreprise peut y répondre.

Bien sûr, intéressez-vous au contenu des réponses, mais tout autant aux attitudes et au langage corporel, surtout ceux de votre supérieur potentiel. Communiquent-ils de l’ouverture, de l’intérêt et de la confiance? Est-on empathique lorsque vous parlez, donnant des explications qui témoignent d’une écoute active?

Par ailleurs, comme une organisation révèle sa vraie culture dans la façon dont elle s’acquitte des tâches les plus simples, soyez attentif à la façon dont votre entrevue a été organisée et s’est déroulée. Surveiller comment les gens interagissent entre eux.

Deuxièmement, il y a les rencontres informelles quelquefois proposées, mais que vous pouvez demander lorsque votre candidature est retenue. Idéalement un tête-à-tête avec votre supérieur éventuel, pour échanger et voir si ça clique. Il peut aussi s’agir de visites dans les lieux de travail ou vous observez et analysez tout ce qui s’y passe.

Troisièmement, comme il va le faire pour vous, prenez des références sur l’employeur. Commencez par consulter son site WEB. Utilisez LinkedIn pour contacter des employés qui peuvent souvent vous donner l’heure juste. Utilisez les réseaux sociaux, notamment Facebook, pour en savoir plus sur l’entreprise. N’hésitez pas à poser des questions à vos contacts. De plus, les sites tels que Glassdoor et RateMyEmployer recensent les avis des employés actuels, anciens et même des personnes y ayant postulé.

Employeurs, vous y trouverez aussi votre compte

Attirer, mobiliser et retenir les talents est une question de survie pour tout employeur. Pourtant, à répétition, les sondages font ressortir que la majorité des employés n’aiment pas leur travail. D’ailleurs selon Forbes, aux États-Unis, 74% des talents envisagent de changer d’emploi, dont 32% sont en recherche active.

Chose surprenante, ce ne sont pas des lacunes liées au poste qui expliquent ce phénomène, mais plutôt la frustration relative à la relation avec le supérieur et la culture organisationnelle. C’est sans doute ce qui amène le célèbre neuropsychiatre Boris Cyrulnik à constater que « La perte de motivation n’est jamais due à la pénibilité, mais à la fatigue psychique provoquée par l’absence de sens dans ce que l’on fait »

Employeur, pour éviter d’avoir à reprendre un coûteux recrutement ou, pire encore, vous retrouver avec un employé sous-performant, il ne faut pas vous limiter à sélectionner un talent. Vous devez impérativement l’inciter à faire de son côté la démarche ci-dessus pour décider s’il vous choisit comme employeur. C’est le seul moyen pour établir une relation gagnant-gagnant, s’opérationnalisant dans l’adéquation entre les exigences de l’emploi et l’imparable quête de sens de chacun de vos employés.

Source : RH Infos
Auteur : YVES-C. GAGNON